Calcul capacité portante

Un calcul de capacité portante des structures peut s’avérer nécessaire dans plusieurs situations. C’est par exemple le cas avant le changement de destination d’un bâtiment. Cela s’impose également avant certains travaux, après un sinistre ou encore si certains désordres apparaissent.

Le calcul de capacité portante des structures revient à étudier plusieurs éléments structurels. Cela inclut notamment le dallage, les poteaux, poutres, murs, voiles, etc. Dans certains cas, l’étude peut se porter sur un élément en particulier comme les balcons ou encore le dallage. Les éléments pris en compte dépendront en réalité du contexte et du projet.

Un calcul de capacité portante à réaliser ? Prenez contact avec un de nos ingénieurs structure !

> Prendre contact

Quand prévoir un audit de capacité portante ?

Changement de destination

S'il est prévu un nouvel usage pour un bâtiment, il faut vérifier que celui-ci supporte le nouvel usage envisagé. En effet, certaines utilisations vont amener davantage de contraintes sur la structure en matière de charge statique ou de charge dynamique.
Par exemple, certaines activités industrielles font face à des charges statiques et dynamiques importantes par rapport à l’emploi de machines pouvant peser plus d’une tonne. Dans ce contexte, il faut vérifier que le dallage ou le plancher puisse soutenir ces nouvelles contraintes.
D’ailleurs, l’installation d’une nouvelle machine, d’un nouveau rayonnage ou d’un nouvel équipement nécessite aussi les mêmes précautions.

Travaux importants en prévision

Un calcul de capacité portante des structures est sans doute à prévoir si de lourds travaux sont engagés sur un ouvrage. Plus exactement, si les travaux ont un lien avec la structure porteuse de la construction, un tel calcul s’avère nécessaire. Par exemple, il faut faire cela avant tout projet d’extension, avant la réhabilitation d’un bâtiment ou encore avant des travaux de transformation. Selon la capacité de portance observée, un renforcement de la structure peut alors être préconisé.

Apparition de désordres

Un affaissement du dallage ou encore l’apparition de fissures ? Face à ce genre de situation, un calcul de capacité portante des structures s’avère très utile.
A savoir, un défaut de capacité portante peut parfois entraîner de graves accidents, affectant ainsi la sécurité des personnes. Dans un tel contexte, il convient de réagir rapidement !

Expertise après sinistre

Si un ouvrage a affronté un sinistre tel un incendie ou un tremblement de terre, sa structure a probablement été affectée. Par exemple, un incendie peut provoquer des réactions physico-chimiques au niveau du béton. Plus exactement, un tel sinistre peut amener une déshydratation par séchage ou encore une décarbonatation, synonymes de perte de résistance.
Face à de telles circonstances, il convient donc de mener une expertise après sinistre prévoyant notamment un calcul de capacité portante des structures.

Les étapes clés

Généralement le calcul de capacité portante des structures représente une étape d’un diagnostic de structure ou d’un audit technique de bâtiment. A savoir, un diagnostic de structure suit une méthodologie bien précise notamment composée d’un examen visuel, de sondages destructifs et non destructifs comme le sondage par Ferroscan ou le contrôle par géoradar GSSI. Les informations alors récoltées permettent de déterminer la portance actuelle de la structure et éventuellement de définir les renforts nécessaires.

Des investigations nécessaires

Pour effectuer un calcul de capacité portante des structures, il convient dans tous les cas de procéder au préalable à certaines investigations. Celles-ci pourront commencer par une inspection visuelle afin d’avoir un premier aperçu du comportement et de l’état de la structure. Divers sondages permettront également de recueillir les informations nécessaires pour tirer une conclusion.
Par exemple, un essai au scléromètre permettra de mesurer la résistance du béton. En parallèle, un scan au radar servira notamment à récolter des informations quant aux armatures métalliques de la structure. Enfin, un prélèvement de matière et des analyses en laboratoire seront sans doute à prévoir. Sur cette base, le calcul de capacité portante des structures pourra être réalisé.

Notre équipe à votre écoute

Khalil KARAM

Khalil KARAM

Majed MECHLEB

Majed MECHLEB